la ferme du Moulon

 

 

L’UMR du Moulon mène des recherches en génétique/génomique et évolution des caractères complexes (génétique multifactorielle).
Dans ce cadre très général, nos travaux, tout en s’appuyant sur le niveau moléculaire, privilégient des niveaux plus intégrés, depuis les réseaux de gènes ou métaboliques jusqu’aux populations ou variétés étudiées en plein champ sous des conduites agronomiques variées.

Cette approche multi-échelle impose des développements méthodologiques en modélisation, bioinformatique, génétique des populations et gestion des ressources génétiques, optimisation de la sélection, développement de dispositifs expérimentaux au champ (plus de 20 ha cultivés chaque année sur le domaine du Moulon), biologie des systèmes et protéomique (nous avons créé et gérons la plate-forme PAPPSO, labellisée IBiSA). Notre objectif est double :

– Apporter des connaissances en génétique multifactorielle fondamentale, dans les domaines de la modélisation de la variation quantitative, de l’évolution des caractères quantitatifs, de la recherche de gènes à effets quantitatifs et de la dynamique des ressources génétiques

– Aider à orienter les démarches de sélection en combinant les apports de la génomique et la valorisation des ressources génétiques. Les caractères cibles sont ici des caractères de croissance, de développement ou d’adaptation.

Nos modèles d’étude sont majoritairement des espèces cultivées (maïs, blé, Brassica), mais des questions particulières (modélisation de la recombinaison), ou les approches de biologie des systèmes ont imposé des modèles plus adaptés (Arabidopsis, levure, E. coli).

le laboratoire