décembre 03, 2014
Pétition RD 760

Bonjour,

Comme vous le savez, nous sommes expropriés sur une de nos parcelles par le Conseil Général de l’Essonne pour doubler le CD 36 et en faire une voie rapide. L’AMAP des Jardins de Cérès et la SCI Terres Fertiles se sont unies pour organiser une pétition contre ce projet inacceptable de construction d’une 2×2 voies sur le plateau de Saclay. L’Etat va investir sur ce même tracé pour la réalisation de deux transports en commun: un bus en site propre (TCSP) et un métro léger. Le bus en site propre est pour 2015, le métro pour 2030. Il y a pour nous une contradiction évidente à vouloir construire encore pour la voiture alors que les projets sont prêts pour développer des transports en commun efficaces sur ce secteur. L’emprise des différents ouvrages condamne durablement 14 hectares de terres agricoles, sans aucune possibilité de retour en arrière. Nous considérons que ce projet de doublement est incompatible avec le classement du plateau de Saclay en Zone Protégée Naturelle Agricole et Forestière. Nous nous inquiétons de la construction sur le plateau d’une 2×2 voies qui prolonge la Francilienne (N104) au sud,  vers le réseau routier de l’ouest de l’Ile de France, qui risque d’augmenter fortement la circulation de transit sur le secteur, dégradant finalement les conditions de circulations des habitants du plateau. La RD 36 n’est pas saturée. Les points de blocage qui gênent la circulation matin et soir sont bien connus. Un aménagement peu couteux de ces trois carrefours: intersection avec RD938, entrée du CEA, Christ de Saclay, suffirait à améliorer la circulation, et serait beaucoup moins destructeur de terres agricoles que le projet de doublement prévu.
Ce projet est tout à fait incompatible avec des objectifs de transition énergétique et écologique, même faibles comme ceux affichés par le gouvernement.
Merci de SIGNER LA PÉTITION et de la relayer dans vos réseaux.
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/plateau-saclay-doublement-x-voies-rd-760.html Il y a de quoi être indigné de voir l’Etat s’engager dans de tels projets, sans regarder la cohérence d’ensemble, et au mépris des espaces agricoles que tout le monde, y compris l’Etat dans sa communication, considère comme « remarquables », et « à protéger » (com. de l’EPPS par exemple)
Bien solidairement avec tous les défenseurs des espaces agricoles, naturels et forestiers sur le Plateau de Saclay, mais aussi ailleurs en Ile de France, et dans les autres régions, Laurent Sainte Fare Garnot – gérant de Terres Fertiles Cyril Girardin – Président de l’AMAP des Jardins de Cérès