Articles

décembre 03, 2014

Bonjour,

Comme vous le savez, nous sommes expropriés sur une de nos parcelles par le Conseil Général de l’Essonne pour doubler le CD 36 et en faire une voie rapide. L'AMAP des Jardins de Cérès et la SCI Terres Fertiles se sont unies pour organiser une pétition contre ce projet inacceptable de construction d'une 2x2 voies sur le plateau de Saclay. L'Etat va investir sur ce même tracé pour la réalisation de deux transports en commun: un bus en site propre (TCSP) et un métro léger. Le bus en site ...

More

octobre 02, 2013
« Le 23 juin Terres Fertiles s’est évidemment jointe à la manifestation à Palaiseau contre l’urbanisation débridée prévue sur le plateau par la municipalité dans son PLU. Si le logement francilien doit être amélioré, ce rattrapage d’actions non menées depuis des années ne peut se faire dans la logique ancienne des années 70 où l’on considérait les espaces agricoles au service de l’espace urbain et de son accroissement. Aujourd’hui l’écologie nous a appris que c’est l’inverse l’urbain, ayant besoin de la proximité des espaces agricoles périurbains qui vont le nourrir, doit assurer leur protection et leur pérennité fonctionnelle. »   More

septembre 30, 2013

Plateau de Saclay, quels enjeux ?

La loi Grand Paris a prévu la création d’un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay. L’Etablissement Public Paris-Saclay a traduit cet objectif par la création d’un cluster à visée internationale résultant notamment du déménagement de la faculté d’Orsay, Paris XI et de 7 établissements d’enseignement supérieur et de recherche.   A quel prix ? Des terres agricoles les plus fertiles d’Ile de France sacrifiées : Actuellement 2700 hectares cultivés, 1000 hectares disparus depuis 1982, 2300 devraient être préservés alors que l’Etablissement Public Paris Saclay prévoit des transferts massifs de chercheurs et d’étudiants et que plus de 240 000 logements ...
More

septembre 25, 2013
Conséquences du « plan campus » et du projet de loi « Grand Paris » : effet domino ?   Voici résumés les principaux risques et conséquences de chaque projet, « plan campus » et projet de loi « Grand Paris », ce dernier ayant pour but de mettre en place un projet de transport pour l’Ile de France ainsi que les outils administratifs et de gouvernance nécessaires à la mise en œuvre du « plan campus ». Leurs effets négatifs se renforcent mutuellement rendant possible un « effet domino » destructeur, car ils modifient l’équilibre fragile entre espaces cultivés, naturels et zones urbanisées du plateau et des deux vallées, Bièvre et Yvette. Les conséquences du déplacement de la faculté d’Orsay et la création du campus sur le plateau 1. Un déplacement non justifié ...
More